Les 5 jeux vidéo les plus appréciés par les jeunes Montheysans en 2020.

EPCOMonthey - Education numérique

Les 5 jeux vidéo les plus appréciés par les jeunes Montheysans en 2020.

Si les réseaux sociaux prennent effectivement une place considérable dans les habitudes virtuelles des jeunes Montheysans*, la large palette proposée par les maisons d’édition comme Epic Game (Fortnite), Activision (Call of Duty), Electronic Arts (Fifa) et consort poussent également les enfants et les adolescents à investir une bonne partie de leur temps de connexion, sur les jeux vidéo. Si beaucoup de jeux restent effectivement connus du grand public, notamment grâce aux nombreuses publicités présentes dans les médias, une bonne partie d’entre eux se font principalement connaître par le bouche à oreille et dans la cour de récréation.
Cet article dresse une liste des 5 jeux vidéo les plus appréciés des jeunes Montheysans entre 7 et 16 ans.

1. Minecraft, les architectes virtuels

Sorti durant l’année 2009, Minecraft (qui est classé PEGI 7) appartient à Microsoft, l’un des 5 GAFAM. Même si le jeu a beaucoup évolué depuis sa sortie, son but premier reste d’offrir aux joueurs une liberté de création et d’exploration quasiment illimitées. Ainsi, il n’est pas rare de voir des utilisateurs construire des monuments ou même des villes tout entières en s’inspirant souvent de la réalité.
Comme pour la plupart des jeux vidéo d’aujourd’hui, Minecraft peut se jouer en ligne et offre donc la possibilité de retrouver ses amis virtuels et/ou réels, dans cet univers cubique souvent associé au lego.
Minecraft peut se jouer sur une console, un ordinateur et un smartphone.
Même si plusieurs élèves du Cycle d’orientation de Monthey apprécient passer du temps sur Minecraft, ce jeu fait surtout un carton auprès des plus jeunes.

2. Roblox, le retardataire qui fait gentiment son trou

Si ce jeu semble faire parler de lui depuis peu de temps, il faut savoir que Roblox (qui est classé PEGI 7) est sur le marché des jeux vidéo depuis 2006. Roblox offre la possibilité aux utilisateurs de créer leur propre jeu vidéo, dans le jeu vidéo. Pour ce faire, les joueurs doivent avant tout choisir la catégorie du jeu en question (combat, courses, plateau…) et par la suite planter le décor grâce aux matériaux proposés par Roblox. Une fois le contenu créé, les autres utilisateurs du monde entier peuvent y jouer.
De par ses graphismes cubiques ainsi que la liberté de création que les joueurs possèdent, Roblox et Minecraft ont été très souvent comparés.
Présent sur console, ordinateur et smartphone, Roblox se joue en ligne, ce qui permet aux utilisateurs de retrouver leurs amis réels et/ou virtuels.
A Monthey, ce jeu plaît particulièrement aux élèves des classes primaires.

3. Fortnite, toujours et encore lui

Démodé? Epuisé? en perte de rythme? Plusieurs personnes se demandent si le petit protégé d’Epic Game tire gentiment sa révérence.
Fortnite (qui est classé PEGI 12) sorti en 2017, a tout simplement été le phénomène du jeu vidéo pendant plus de 2 ans. Pour rappel, le but premier de ce jeu est de trouver différentes armes et de construire des murs, des escaliers, des buildings afin de survivre face à 99 autres joueurs. En faisant appel à l’aspect compétitif des jeunes et des moins jeunes, Fortnite pousse ses joueurs à se surpasser afin de collectionner un maximum de « top 1 » (victoire royale, être le dernier survivant). Fortnite permet également aux joueurs de collaborer entre eux en formant des escouades (équipes) de 2 à 4 joueurs et de combattre face à d’autres escouades.
Fortnite semble effectivement avoir passé sa période dorée, néanmoins, sa réussite du début laisse un encrage solide au sein de la société virtuelle et réelle. Ce jeu garde encore une certaine popularité auprès des joueurs.
Pour rappel, Fortnite est jouable sur console, ordinateur et smartphone (même si Apple et Epic game se livrent une bataille judiciaire).
A Monthey, Même s’il n’est effectivement plus le jeu de prédilection auprès de beaucoup de joueurs, Fortnite reste toujours présent dans les habitudes de jeu des élèves des écoles primaires et du Cycle d’orientation.

4. Rocket league, la compétition et l’amusement

Sorti en 2015, Rocket league (qui est classé PEGI 3) combine la conduite sportive et le football. Il est également possible de jouer avec un ballon de volley et un palet de hockey sur glace, sans que les règles ne soient pour autant modifiées. Comme pour le football, le volleyball et le hockey, l’objectif est de gagner le match en marquant au minimum un but de plus que l’équipe adverse. Rocket League peut se jouer en 1vs1 en 2vs2 en 3vs3 ou en 4vs4. Même si la prise en main du jeu paraît simple au premier abord, la collaboration et la stratégie ont une place très importante au sein d’une équipe.
Ce jeu se joue principalement en ligne et offre la possibilité aux utilisateurs de retrouver leurs amis réels et/ou virtuels.
Même si quelques élèves du Cycle d’orientation aiment passer du temps sur Rocket League, ce jeu reste surtout central auprès des élèves des écoles primaires.
Pour le moment, Rocket League est jouable sur console et sur ordinateur.

5. Grand theft auto (GTA), tout est permis

Sorti en 2013, GTA (qui est classé PEGI 18) demande aux joueurs d’incarner plusieurs personnages dans un monde où tout est permis. Armes, courses poursuites contre la police, meurtres, jeux de hasard, violences physiques et verbales, pornographie sont les quelques éléments qui animent ce jeu. Dans cette liste de 5, GTA est le seul jeu dont les graphismes essaient de se rapprocher au maximum de la réalité.
Sur ce jeu, il est également possible de réaliser plusieurs missions comme des braquages, des règlements de compte ou encore des attaques face au FBI.
La force de ce jeu réside sans doute dans sa capacité à pouvoir intégrer plusieurs catégories différentes de jeux vidéo (jeux de tir, jeux de voiture, jeux d’exploration, jeux de combat…). Il va sans dire que ce jeu est également jouable en ligne.
Au vu des éléments susmentionnés, GTA devrait être uniquement réservé aux adultes, cependant, plusieurs élèves du Cycle d’orientation et des écoles primaires de Monthey jouent régulièrement à GTA.

Cette liste a été construite sur base des éléments récoltés auprès des élèves des écoles de Monthey. Plusieurs jeux comme Fifa, Among US, Call of Duty ou encore Mario auraient pu figurer dans cette liste.
En règle général pour qu’un jeu puisse attirer une large communauté, il doit non seulement proposer un mode compétitif et un mode ludique, mais il doit surtout permettre aux joueurs de pouvoir profiter de l’expérience du jeu entre amis.

* Dans le présent document, les termes utilisés pour désigner des personnes sont pris au sens générique, ils ont à la fois valeur d’un féminin et d’un masculin




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *