Les écrans, comment font-ils pour nous rendre accro?

EPCOMonthey - Education numérique

Les écrans, comment font-ils pour nous rendre accro?

« J’ai téléchargé TikTok pour la première fois hier, j’ai commencé par regarder une vidéo de cette fille qui faisait un challenge devant son miroir, j’ai pas tout compris. Tout à coup je me suis aperçu que je venais de passer 45 minutes sur ce réseau social à regarder toutes les vidéos du fil d’actualité. »
Qui n’a jamais eu cette impression que le temps avait passé à une vitesse remarquable pendant une activité virtuelle, sans même comprendre comment et pourquoi ce phénomène s’est produit d’une manière étrangement naturelle ?
Notre société ne cesse de changer et d’évoluer au fil du temps. Les nouvelles technologies se sont considérablement infiltrées dans pratiquement tous les domaines de la vie. Que ce soit dans les magasins, au sein des établissements scolaires et bien sûr chez vous, la présence du numérique est telle, qu’imaginer un retour en arrière semble tout simplement impossible. Et pourtant, il n’y a pas si longtemps, les réseaux sociaux paraissaient rudimentaires et les écrans, comme nous les connaissons aujourd’hui, semblaient appartenir au monde de la science-fiction. Alors comment Marc Zuckerberg et consort ont-ils réussi ce tour de force? Quelles sont ces astuces mises en place par ces ingénieux concepteurs pour nous rendre dépendants à tous ces outils numériques?

1. Les connexions internet


Même si les premières bribes d’internet ont vu le jour dans les années 60, il faut attendre la fin des années 80 et l’arrivée du world wibe web (www) pour qu’internet puisse être accessible aux personnes lambdas. Aujourd’hui, plus de la moitié de la population mondiale est connectée d’une manière ou d’une autre à internet et les chiffres ne cessent d’augmenter de jour en jour. Si la performance des connexions internet reste en règle générale très bonne (en ayant néanmoins une bonne marge de progression), il a tout de même fallu passer par plusieurs étapes avant de pouvoir bénéficier de cette instantanéité. Notre société d’impatient n’aime pas perdre du temps à attendre le chargement d’une vidéo ou l’envoi d’un message par exemple, nous sommes rapidement frustrés par les coupures interminables d’un film ou d’une série (ce n’est pas pour rien que les services de streaming comme Netflix font un carton)! Les fournisseurs réseaux ont alors compris un point essentiel, celui de la fluidité de la connexion. En effet, plus les performances du réseau internet seront bonnes, moins les internautes seront frustrés et plus ils resteront connectés.

2. L’apparition des smartphones

L’ordinateur a longtemps été l’outil principal qui reliait l’homme au réseau internet. Cependant, les concepteurs se sont aperçus qu’à l’instant même où une personne quittait son domicile, elle se déconnectait fatalement d’internet. Alors comment faire pour qu’une personne même en dehors de chez puisse continuer à consommer? Si les ordinateurs portables ont été un bout de réponse pendant quelques temps, l’année 2007 restera éternellement un tournant dans l’histoire du monde virtuel. En effet, même si quelques projets de téléphones intelligents existaient déjà, Steve Jobs ne pensait sans doute pas que son iPhone impacterait autant notre société moderne. D’une fois son appareil officiellement présenté, les autres grandes marques de la téléphonie se sont empressés de s’inspirer du design et des fonctionnalités de l’iPhone afin de produire eux aussi leurs propres smartphones.
En combinant les performances d’internet ainsi que le côté pratique des téléphones portables, les concepteurs ont réussi la prouesse d’exporter l’utilisation d’internet hors du domicile privé.

3. La numérisation de notre société

De nos jours, la simple possession d’un smartphone et d’une connexion internet garantissent une accessibilité quasiment totale! Les concepteurs ne s’en cachent pas, ils veulent rendre la société dépendante aux écrans, prouver que leurs outils restent la meilleure alternative. S’il a été plus ou moins aisé d’enrôler une grande partie de la population mondiale dans l’ère du virtuel, il a fallu se montrer convaincant pour que les plus grands détracteurs de toute cette rapide évolution y adhèrent. Ainsi, le but du numérique n’est pas uniquement de divertir (Netflix, réseaux sociaux, jeux vidéo…) les utilisateurs, mais aussi de montrer son utilité (informations, recherches pour l’école, échanges professionnels, communication à travers le monde, téléphoner…) et son influence positive au sein de notre société. Répondre à la demande des consommateurs, créer des besoins supplémentaires et faire gagner un maximum de temps à l’aide de l’instantanéité d’internet, voici 3 astuces que les concepteurs utilisent pour nous retenir dans cette réalité virtuelle.

4. La montée en puissance des réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont sans doute l’une des activités préférées des internautes, notamment auprès des jeunes. Si Facebook reste encore en tête surtout grâce à ses débuts tonitruants, certains de ses concurrents comme Tik Tok, Snapchat, Twitter et surtout Youtube se montrent de plus en plus inventifs et attirent fortement les plus jeunes qui ne se donnent même plus la peine de créer un compte Facebook. Les réseaux sociaux analysent notre utilisation grâce aux « likes », aux comptes suivis, aux vidéos visionnées, afin de personnaliser le plus possible notre profil. De ce fait, le fil d’actualité qui est quasiment infini proposera toujours du contenu intéressant et adapté à chaque personne.
De plus, c’est sur ces mêmes réseaux sociaux que tout un chacun discute des heures durant, avec d’autres internautes qui peuvent être des amis, de la famille ou quelquefois des inconnus.

En bref, tout est fait minutieusement pour nous garder le plus longtemps possible connectés sur ces nombreux réseaux sociaux, sur ces jeux vidéo diversifiés ou encore sur ces plateformes de streaming qui font presque oublier les chaînes de télévision. La plupart des smartphones sont très performants et permettent d’avoir accès à quasiment tous les contenus partout dans le monde. Au vue de ces éléments, il semble d’autant plus important de rester vigilant à son rapport aux écrans, d’être conscient que ces concepteurs mettent en place des astuces très addictogènes qui augmentent considérablement le temps d’écran. L’accompagnement des enfants et des adolescents dans ce vaste univers paraît incontournable.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *